/ juin 3, 2018/ Sylvain/ 0 comments

 

LES MOUFLONS DU GR20

 

La maladie :

 

Sclérose latérale amyotrophique plus communément appelée dans le monde francophone « maladie de charcot » .

Sylvain est atteint depuis la fin 2011 et depuis cette date, il fait face avec un courage sans faille, fidèle à la devise que chaque pompier de Loire-Atlantique porte sur sa poitrine : « Faire face »

 

Depuis le début d’année 2012, il me fait l’honneur d’être cette voix qu’il n’a plus….

Et aujourd’hui, juste quelques lignes en son nom à propos de ce beau projet des « Mouflons sur le GR20 ».

 

« Il n’y a point de bonheur sans courage, ni de vertus sans combat » écrit Jean-Jacques Rousseau mais quand une terrible, cruelle et injuste maladie met fin définitivement au bonheur…. Il ne reste en fait qu’un grand courage pour poursuivre le combat.

Désormais, ce combat inégal, Sylvain lui fait face avec deux armes principales : La force de l’amour et celle de la solidarité.

Une autre maxime dit aussi « que le bon combat est celui que l’on engage au nom de nos rêves ».

Jamais seul, bien entouré par les siens et ses ami(e)s aussi nombreux que fidèles, il s’engage ici, pour celles et ceux que Sylvain aime, sa famille et ses ami(e)s.

 

La Corse et Sylvain sont liés.

 

Aujourd’hui, pour lui la Corse n’est, hélas, plus qu’un rêve, cette terre de liberté, de beauté sauvage qui dans l’histoire a donné à la France tant d’hommes célèbres aux caractères « bien trempés ».

De Calenzana au Nord jusqu’au village de Conca, les pentes difficiles du mythique GR20 attendent nombre de sportifs et leurs défis.

 

Septembre 2012, la maladie est là, mais un groupe d’amis, solidaires, partis de Carquefou accompagnent Sylvain pendant huit jours sur les premières pentes du GR20.

 

Juin 2014, aucun répit mais de nouveau pour un raid de six jours, un autre groupe prend le relais à ses côtés et atteint une nouvelle fois l’incroyable objectif.

 

Le temps passe…. les attaques se multiplient au quotidien mais le « petit Mouflon » est toujours sur le ring…, les challenges se succèdent et ils les gagnent un à un malgré l’insoutenable souffrance du quotidien.

 

En 2017 avec le SDIS, de nouveau, les cadres de l’école et le groupe d’instructeurs la FIA SPP prend comme nom « Les Mouflons » et Sylvain en est le parrain.

 

Les Mouflons servent maintenant tous dans les rangs du SDIS44 mais tous ont compris la force du message et la nécessité de la poursuite du combat.

 

Septembre 2018, les Mouflons solidaires repartent de nouveau sur le GR20… Ils représentent le symbole d’un combat qui ne cessera qu’une fois cette foutue maladie vaincue !

A chaque goutte de sueur, une larme de Sylvain, à chaque sommet conquis , la lumière de son regard et de ce sourire désormais si particulier !

 

« Ce n’est pas la victoire qui rend l’homme beau, c’est son combat ».

 

Merci Sylvain, merci les Mouflons et bonne ascension !

Colonel (ER) Joël Houdebine

 

Laisser un Commentaire

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*